Skip to content

Hervé dessine moi un antifasciste

mai 4, 2015

Comment appelle-t-on une organisation qui malgré une mobilisation de plus d’un mois à l’avance ne parvient qu’à réunir une trentaine de personnes ? Qu’en plus de cette organisation doit cacher (1) son lieu de rassemblement par peur de la riposte et que pour couronner  le tout son cortège doit être protégé par la police pour avoir lieu ?  Pour Nation cela leur permet apparemment de se déclarer l’unique opposition et la résistance du peuple. Ces déclarations sont un peu à l’image des fanfaronnades de leur leader quelques jours avant la manifestation.

Hervéhéhéhé - Copie - Copie

Il y’a cependant les déclarations et les faits.

Hervéhéhéhé1 - Copie - Copie  hervc3a9hc3a9hc3a9hc3a92 - Copie

Hervéhéhéhé3 - Copie - CopieHervé final - Copie - Copie

« Les faits sont têtus » Lénine

(1) Juste pour éviter le discours victimaire de rebelle toujours réprimé par la police, cette organisation était en contact avec eux comme le prouve cette capture d’écran de leur blog . C’est donc bien des antifascistes que nos petits amis de la crampe au bras se cachaient.

collabonation - Copie

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :