Skip to content

Pour l’Unité, contre la police !

juin 21, 2012

Pour l’unité, Contre la police

Nous co-signions hier avec les Jeunes FGTB et la JOC un appel à manifester ce mercredi 27 juin à la Place Poelaert. Nous souhaitons assortir cette appel d’une légère mise au point concernant deux phrases de cet appel.

Premièrement : nous ne souhaitons pas établir un contrôle démocratique de la police. La police est l’organe armé du régime capitaliste. La démocratie parlementaire est le visage politique du système économique capitaliste. La question que nous nous posons est la suivante ‘Si la police ne commettait pas de bavures, si le Comité P parvenait à condamner les débordements policiers : est-ce-que ça en ferait quelque chose de bien ? ‘. Non, la police resterait garante de la solidité du système, la violence de la police se justifie par la légitimité auto-proclamée du système qui s’en sert.

Le propre d’un mouvement révolutionnaire est de vouloir faire la révolution : de renverser la classe dominante, par tous les moyens nécessaires. Soyons sérieux un instant : la classe dominante ne se laissera pas abattre, elle se défendra (et elle se défend déjà contre tout ce qui la menace, elle et son ordre). Elle se défendra par des moyens que nous connaissons tous : la police, l’armée, le contrôle social et la répression. Dés lors que nos actes menaceront la classe dominante, elle se défendra. Nous ne devons pas faire en sorte que nos actes ne provoquent pas la répression, nous devons nous préparer à faire face à la répression.

Ensuite, l’appel ‘exige’ de la ministre Milquet et du bourgmestre Thielemans qu’ils rendent des comptes. Nous n’avons rien à faire de leurs comptes, ils ne sont pas nos élus et ne nous représentent pas. Ils ne représentent que leurs intérêts et ceux de leur classe. Nous n’avons rien à demander à un gouvernement dont nous désirons la chute.

Enfin, nous désirons l’unité de la lutte antifasciste à coté de l’antifascisme institutionnel et capitaliste qui ne visent à combattre l’extrême-droite que pour protéger leur système. Nous voulons rappeler notre enthousiasme d’appeler à une manifestation contre la répression et le fascisme et de construire l’unité antifasciste et anticapitaliste dans la rue.

Manifester contre la répression et le fascisme : c’est avant tout manifester contre le système qui les créé et les nécessite.

Antifa BXL, Radicalement antifasciste, anticapitaliste et révolutionnaire.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :