Skip to content

Communiqué d’Antifa-BXL à propos des évenements du 17 juin.

juin 19, 2012

Communiqué de l’Action Antifasciste de Bruxelles

À propos de l’agression policière de la manifestation antifasciste du dimanche 17 juin.

Antifa BXL était présent dans la manifestation ‘Contre tous les fascismes’ de ce dimanche. Si nous tenons à affirmer notre solidarité avec toutes les personnes interpellées, tabassées, blessées et arrêtées par la police, nous tenons à préciser notre position d’autres organisations présentes. Nous tenons à le faire car nous avons une ligne politique propre, et que cela ne serve pas à diviser les différents groupes qui ont participé à la manifestation : les membres des Jeunes-FGTB et de la JOC sont des alliés et des camarades.

Notre ligne politique est révolutionnaire et anticapitaliste. Nous ne pouvons concevoir la lutte contre le fascisme et ses façades hors d’une lutte globale contre le système qui y retrouve ses alliés. Lutter contre le fascisme, c’est avant tout lutter contre le capital et pour la révolution sociale.

Nous n’allons pas perdre de temps à définir qui sont ‘les fascistes’ ici. Qu’ils s’autoproclament nationalistes, identitaires ou ‘d’extrême-droite’ : ne jouons pas sur les mots. Ces gens luttent pour l’exploitation de l’homme par l’homme, pour la ségrégation raciale et culturelle et se prétendent moins réactionnaires que les islamistes alors qu’ils n’en sont qu’un reflet. Les fascistes sont les alliés de ce système et de sa police car ils luttent pour le maintien, l’application et l’approfondissement de l’ordre établi. Nous voulons renverser cet ordre.

Nos points de divergences avec les camarades qui étaient présents lors de la manifestation tiennent pour une part à la conception de la lutte antifasciste que nous venons d’exposer. D’autres part : nous souhaitons souligner que nous ne voyons aucune collaboration possible avec la presse et la police.

Les médias ont reservis la soupe au Parti Populaire plusieurs jours avant les manifestations, relayé les comparaisons vaseuses du mouvement populiste, matraqués les petites phrases toutes faites de Modrikamen. Les médias ont brisés leurs propres principes démocrates en interviewant des cadres du PP et de Nation. Est-ce vraiment étonnant, que le chauffeur du bus qui déposait les prisonniers antifascistes à leur sortie du cachot ait déclaré « Je vous dépose loin parce que je ne cautionne pas qu’on puisse manifester pour l’islamisme » ? Au vu de ce qui est servi par la presse, ce n’est pas étonnant.

Nos membres ne porteront pas plainte auprès du Comité P. Nous n’avons rien a demander à la police, ni à la police des polices puisque nous souhaitons renverser le système qui s’en sert. Nous ne pensons pas qu’une quelconque procédure inculpera des policiers cagoulés, casqués auxquels on a donné l’ordre de ‘frapper fort’.

Toutefois, nous ne condamnons pas ceux qui porteront plainte, ni même ceux qui interviennent dans les médias pour faire connaître ce qui s’est passé à la station de métro Trône ce dimanche. Nous voulons créer l’unité dans la rue, contre le fascisme et le capitalisme, par tous les moyens nécessaires.

Solidarité avec tous les antifascistes réprimés, à Bruxelles et partout ailleurs !

Pas de fascistes dans nos quartiers et pas de quartiers pour les fascistes !

Antifa BXL

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :