Skip to content

Repas de soutien Solidarité avec les antifascistes inculpé-es à Paris

avril 20, 2012

Repas de soutien le lundi 30 Avril 2012 à partir de 19h à la Rôtisserie, 4 rue Sainte-Marthe à Paris 10ème (M°Belleville, Colonel Fabien, Goncourt)

Du jeudi 8 au dimanche 11 mars, 10 militants et militantes antifascistes (dont des membres de l’Action antifasciste Paris Banlieue, de l’AL, de la FA et du NPA) ont été retenus pendant 62 heures (en garde à vue puis au dépôt) avec un passage devant la section anti-terroriste de la Brigade criminelle au 36 quai des Orfèvres. Ce traitement faisait suite à une arrestation alors que se tenait un collage d’affiche contre les assises « La France en danger » organisées par le groupuscule d’extrême droite Bloc identitaire à l’Espace Charenton le samedi 10 mars et au cours desquelles était notamment invité à s’exprimer Jared Taylor, membre de l’American Renaissance, qui défend des thèses racialistes et plus précisément la supériorité de la « race blanche ».

Inculpé-es de « participation à un groupe formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens », leur procès est prévu le 7 mai. Face à la haine et aux violences racistes des groupes d’extrême droite, la solidarité avec les militant-es antifascistes inculpé-es doit être unitaire et massive.

Pour aider à couvrir les frais de justice qu’occasionne une telle répression rejoignez-nous pour un : Repas de soutien le lundi 30 Avril 2012 à partir de 19h à la Rôtisserie, 4 rue Sainte-Marthe à Paris 10ème (M°Belleville, Colonel Fabien, Goncourt)

Vous pouvez également adresser un chèque à l’ordre de SIA (avec la mention « Solidarité 8 mars » au dos) à l’adresse suivante : Alternative libertaire, BP 295, 75921 PARIS Cedex 19. Les sommes récoltées seront réparties entre tou-te-s les inculpé-es.

http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article4768

Repas de solidarité pour les 10 militantEs antifascistes inculpéEs

Le 8 mars dernier, 10 militantEs (AFA, AL, FA, NPA) ont été interpelléEs et placéEs en garde à vue avant d’être déféréEs au palais de Justice de Paris.

C’est au motif de tags et d’affiches contre la tenue d’un meeting « La France en danger » organisé à l’Espace Charenton (Paris 12e) par le Bloc Identitaire – appartenant à la frange dure de l’extrême droite – que ces militantEs ont été arrêtéEs.

Au total, 60 heures de détention, dont une bonne partie en interrogatoire dans les locaux de la Section anti-terroriste de la Brigade criminelle au 36 Quai des Orfèvres !

Cet événement n’est pas isolé. La répression qui s’abat sur nos camarades est le fruit d’une politique de criminalisation du mouvement social d’autant plus aigüe en cette période pré-électorale. Cette disproportion dans les moyens que se donne l’État en matière de répression, aujourd’hui érigée en système, ne nous fera pas céder.

Dès à présent un appel au soutien et à la solidarité est lancé afin de payer les frais d’avocat. Vous pouvez envoyer vos chèques à : Publico

http://www.librairie-publico.com/spip.php?page=contact

- à l’ordre de « Publications libertaires » avec la motion « Solidarité 8 mars » au dos des chèques.

http://www.monde-libertaire.fr/tous-les-evenements/details/825-concert-de-soutien-pour-les-10-militantes-antifascistes-inculpees

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :