Skip to content

Verdict au procès de Khimki

juillet 22, 2011

Le 24 juin la juge du tribunal de la ville de Khimki Néonila Zepalova a rendu son verdict. Alekseï Gaskarov, l’antifasciste qui avait été présent à l’action devant la municipalité de Khimki en sa qualité de correspondant de l’Institut « Action collective », a été acquitté (non-lieu). L’autre accusé, Maxime Solopov, lui aussi antifasciste, a été reconnu coupable de hooliganisme et condamné à 2 ans de prison avec sursis de 2 ans.La juge a estimé que Solopov eût tiré en l’air au pistolet traumatique et eût jeté des projectiles sur le bâtiment de la municipalité. Dans ses conclusions la juge s’est basée sur les dépositions des témoins de charge Krivochavova et Khramov.
Le fait qu’à l’audience pénale la militante sociale Anastassia Krivochanova avait modifié ses dépositions faites à l’instruction préalable et avait porté plainte au parquet sur une pression psychologique exercée sur elle lors l’interrogatoire, – la juge l’a rejetée, car le procureur n’y avait pas trouvé de base juridique pour initier la procédure contre les juges d’instruction.
En outre la sentence a fait référence à des vidéos de l’action du 28 juillet où un homme masqué figure vêtu plus ou moins comme Maxime Solopov. Bien que le tribunal ait examiné cette preuve et aucun témoin n’a reconnu Maxime à ces vidéo. La juge a rejeté comme insuffisamment prouvé le chef d’accusation retenu par le parquet qui consistait à l’existence d’un groupe organisé qui aurait eu prémédité l’attaque contre la municipalité de Khimki.
Maxime Solopov a l’intention de faire appel de la condamnation, Alekseï Gaskarov demandera une compensation pour les 3 mois passés derrière les barreaux.
Le troisième prévenu dans “l’affaire de Khimki”, l’antifasciste russe et l’artiste peintre Denis Solopov a été arrêté à Kiev le 2 mars 2011. Le 31 mai le tribunal de l’arrondissement Chevtchenkovski a prolongé sa détention à 2 mois de plus.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :